Le Turc Van

chat turc de van

Appelé aussi "chat Turc nageur", parce qu'il aime jouer dans l'eau, il vient d'une région proche du lac de Van, au sud-est de la Turquie. Le lac de Van est un lac d'altitude situé à 1600 mètre en montagne, le climat y est rigoureux et se trouve proche de la frontière avec l'Iran.

Le lac mesure 128 km de long pour 64 km de large, les hivers sont froids et neigeux, les chats originaires de la région sont parfois surnommés "chats nageurs", une légende relate que lors du déluge sur le mont Ararat, proche du lac de Van, ce chat aurait voulu dévorer la colombe et que pour le punir, dieu l'aurait jeté à l'eau et c'est ainsi qu'il aurait appris à nager.

Depuis plusieurs centaines d'années, cette race de chats (qui s'est développée naturellement) partage la vie des hommes.

Ces chats ressemblent à leur compratriote, l'Angora, mais leur morphologie plus trapue et leur fourrure très particulière permettent des les identifier aisément.

Histoire.

Le Turc de Van est une race rare et naturelle qui se trouvait à l'origine dans la région du lac de Van, sur le haut plateau Arménien, dans l'est de la Turquie actuelle. Cest là qu'ils ont vécu pendant des milliers d'années, on a retrouvé des reproduction de ces chats sur des bijoux d'antiquité Hittite (peuple d'Anatolie au IIème siècle avant JC).

Des archéologues ont retrouvés des reliques d'un ancien combat pendant l'occupation de l'Arménie par les Romains incluant des armures et des bannières décorées avec des images d'un large chat blanc avec des anneaux sur sa queue.

Dans les années 50, un couple d'Anglais en vacances en Turquie, séduit par ces chats, en importa deux en Grande-Bretagne. Ils furent reconnus de pure race. Après un démarrage assez lent, et avec l'importation d'autres couples, leur descendance fut homologuée en 1969.

Les premiers Turc de Van furent importés aux Etats-Unis en 1982 et acceptés dans les expositions de la Cat Fancier Association en 1994.

Ces dernières années, la popularité de ces chats n'a cessé de croître, particulièrement aux Etats-Unis et en Australie. Malgré ce succés d'estime, le Turc Van est un chat fort rare sous nos latitudes.

Caractère.

Affectueux, vif et très intelligent, le Turc Van se montre excellent compagnon, contrairement à la plupart des autres chats, il aime l'eau et la nage, ce qui est inné chez lui, il aime suivre son maître partout.

Beaucoup se laissent dresser facilement, et beaucoup de propiétaires le décrivent comme un chat déguisé en chien, il peut, par exemple rapporter une balle qu'on lui lance.

Sociable avec ses pairs, il peut s'adapter à la vie en appartement, mais il sera plus heureux s'il peut gambader dans un jardin avec, comble du luxe, un coin d'eau, il a un petit miaulement doux. 

Variétés.

Outre la variété d'origine, roux et blanc, on a élevé des Turc Van crème et blanc, noir et blanc, ainsi que écaille- de- tortue et blanc.

Les yeux du Turc Van sont en principe de couleur ambre, mais un chat aux yeux vairons naît parfois dans une portée normale, il n'est pas épargné par la surdité.

Caractéristiques.

Ce chat se caractérise entre autres par sa robe blanche marquée seulement de couleur sur la tête et la queue. Il existe aussi un Turc du lac de Van entièrement blanc avec les yeux de couleur or, bleus ou impairs, nommé Van Kedisi.

Une superstition locale affirme que les chats Turc de Van blancs aux yeux vairons sont capables de réaliser les voeux et les rêves de leur maître.

Le Turc de Van est un grand chat, les mâles peuvent peser 9 kg, les femelles environ la moitié. Les marques sont uniques dans le monde des chats. Les Turcs disent que la tache blanche, en forme de pouce, que ce chat porte sur le front symbolise la marque d'Allah.

La tête est courte et triangulaire, avec un nez long, la truffe doit être rose. Les yeux sont grands et ronds de couleur d'ambre pâle. Les oreilles sont grandes et pointues, avec des touffes de poils.

La fourrure est longue et soyeuse, blanche comme neige, avec des marques rousses sur la tête et la queue. La queue est longue et très fournie, le corps est de taille moyenne, long et musclé. Les pattes sont moyennes et musclées, les pieds sont petits, nets et ronds, les coussinets doivent être roses.

Le Turc de Van a un solide apétit, c'est un grand chat qui a besoin de se dépenser, il est conseillé de le brosser deux à trois fois par semaine, en particulier durant le printemps ou l'été, c'est à dire pendant les périodes où il perd ses poils.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute securité
Livraison internationale
Livraison dans le monde entier
Livraison offerte dés 35€
Service client
A vos côtés 7j/7
Contactez- nous via notre formulaire
Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,